L’aromathérapie


L’aromathérapie

 

Aromathérapie, Les secrets bien-être d'Angélique

La petite histoire de l’aromathérapie :

Si les plantes et leurs extraits sont utilisés depuis des millénaires, on en retrouve la trace en Inde, au Pakistan, en Chine, et dans l’Egypte pharaonique. C’est en France que l’étude des huiles essentielles a vu le jour en 1830, à GRASSE, ville des parfumeurs et haut lieu de distillation.

Rapidement Louis Pasteur s’y intéresse et dès 1887 son assistant Charles Chamberland mesure scientifiquement le pouvoir antiseptique des huiles essentielles d’Origan, de Girofle et de Cannelle sur le bacille du charbon (responsable de la maladie du charbon, Anthrax) .

Puis : René-Maurice Gatte-fossé (ingénieur chimiste) va découvrir en 1910 les vertus thérapeutiques de la lavande, ensuite Louis Sévelinge (pharmacien) démontre en 1928 l’efficacité antibactérienne de certaines huiles essentielles.

L’aromathérapie est lancée…aujourd’hui elle est de plus en plus étudiée et utilisée.

 

Le rôle du cerveau :

Le cerveau agit sur 3 plans : l’instinct de survie (cerveau reptilien); les émotions et souvenirs (système limbique); réflexion et pensée(le cerveau « humain »).

L’olfactothérapie (respirer certaines huiles essentielles) est un domaine de l’aromathérapie très puissant et thérapeutique. Les huiles essentielles sont utilisées comme messagers permettant de délivrer une information au système limbique, siège des émotions et du plaisir. Les odeurs influencent notre comportement et notre physiologie. On sait qu’il est possible d’utiliser un mélange d’huiles essentielles pour gérer les dépendances (tabac…), mais aussi pour transmettre au cerveau un message de satiété, de confiance en soi, de motivation, de plaisir…

 

Comment extrait-on les actifs?

L’huile essentielle est obtenue à partir d’une matière première d’origine végétale après séparation de la phase aqueuse, par distillation par la vapeur d’eau qui convient à la plupart des plantes et aux agrumes (les huiles obtenues à partir des zestes d’agrumes sont photosensibles).

 

Ne pas confondre :

  • Huiles essentielles : extrait de la plante par distillation à la vapeur d’eau donnant un composé aromatique complexe.
  • Essence : produit obtenu à partir de zestes d’agrumes par extraction mécanique à froid.
  • Hydrolat : c’est une eau aromatique, qu’on appelle également eau florale pour les fleurs, obtenue après avoir séparé le produits de la distillation (l’huile essentielle). Elle est beaucoup moins concentrée en actifs que les huiles essentielles.
  • Huile végétale : elle sert de support aux huiles essentielles en facilitant sa pénétration cutanée, en limitant leur côté irritant.

 

Comment utiliser les huiles essentielles et les précautions d’emploi :

  • Voie respiratoire :

Les huiles sont absorbées par les muqueuses respiratoires et stimulent les recepteurs olfactifs. L’information est transmise au système limbique agissant sur les émotions, l’effet peut-être physique et psychologique.

L’avantage est simple et rapide en particulier pour la sphère ORL, elle permet d’obtenir une ambiance parfumée efficace antistress, pour respirer, pour le sommeil, pour faire fuir les insectes…

Vous pouvez diffuser grâce à un diffuseur par nébulisation à froid (ne jamais chauffer l’huile), dans un spray, sur votre linge, en inhalation.

  • Voie orale :

Il est indispensable de prendre conseil avant d’ingérer des huiles essentielles car certaines ne peuvent pas  être utilisée de cette façon au vu de leur toxicité. Ne jamais les mettre directement dans la bouche au risque de brûler les muqueuses, utiliser un support : un morceau de sucre, une cuillère de miel, huile végétale alimentaire.

Astuce : on peut utiliser certaines huiles essentielles dans la cuisine.

  • Voie cutanée :

C’est la voie royale car les huiles essentielles sont lipophiles, c’est à dire miscibles dans un corps gras et capables de traverser l’épiderme et rejoindre la circulation sanguine. Cette voie d’administration est rapide mais d’action prolongée.

Comment les appliquer : diluées dans une huile végétale : d’amande douce, d’abricot, d’avocat, de coco, d’olive, de macadamia, de jojoba…pour les massages. Les diluer dans une base neutre, une cuillère de lait écrémé en poudre, de lait végétal (coco, amande, soja…), de sels de bain, de miel pour ajouter à  l’eau du bain pour vous détendre.

 

Précautions et contre-indications :

Déconseillées chez les femmes enceintes, les enfants de moins de 7 ans, les personnes souffrant d’épilepsie, d’une hépatite, d’asthme, de trouble convulsif.

Bien lire la notice de l’huile essentielle avant utilisation, en cas de doute demander à votre pharmacien, naturopathe ou médecin. Les huiles essentielles ne remplacent pas un traitement,  faire attention au mélange médicaments/huiles essentielles demander un avis médical.

Une mauvaise utilisation des huiles essentielles peut s’avérer dangereuse, respecter les consignes d’utilisation,  pas de mélanges hasardeux respecter les règles.

Les huiles essentielles ne sont pas miscibles dans l’eau penser à diluer dans une base avant de les mettre dans l’eau (risque de brûlures et irritations dans l’eau chaude si pas de dilutions dans une base).

Ne pas les mettre directement sur la peau, attention aux allergie faire un test dans le pli du coude avant de faire un massage sur tout le corps.

Bien choisir ses huiles essentielles, ne pas remplacer une huile par une autre ayant un nom similaire, chaque huile a sa spécificité. Prendre des huiles de bonne qualité.

 

Informations complémentaires :

Rendez-vous sur le guide Les huiles essentielles pour découvrir une sélection d’huiles essentielles et des conseils d’utilisation.

Cet article a pour but de vous éclairer sur l’utilisation des huiles essentielles et de vous donner envie d’en savoir plus, trouver ci-dessous une liste de livres intéressants et très complets sur les huiles essentielles.

  • Le guide terre vivante des huiles essentielles du Dr Françoise Couic Marinier en collaboration avec le Dr Anthony Touboul. (collection terre vivante)
  • Huiles essentielles petits pratiques hachette. (collection Hachette)